Les cités sous-marines d’Idallys et ses habitants

Les idallyens se sont parfaitement adaptés à leur environnement, ils ont des branchies au niveau du cou, des petites nageoires derrière les avant-bras, et les chevilles. Ils sont aveugles donc se dirigent grâce aux sons. L’Océan Miralique comprend plusieurs petites cités sous-marines, qui sont toutes reliées à une grande cité. Les prêtresses ont des branchies mais sont démunies de nageoires. Elles respirent en surface mais peuvent aller sous l’eau jusqu’à une certaine profondeur.

Les Bâtisses sont d’énormes blocs de pierres avec des soucoupes vitrées, ils utilisent l’énergie des courants marins pour s’alimenter en électricité. Ils mangent des poissons comme le thon ou le plancton et vivent des ressources des forêts tropicales. Chaque bâtiment a une soucoupe qui ressort de l’océan vers la surface.

Les créatures proches du noyau, protégées par Faryonne

Les norfariens  ont une vue précise, des dents proéminentes, une crête qui va de la tête jusqu’à la naissance de la queue. Mais des créatures ont mutées et vivent au centre de Quateria. Dépourvues d’intelligence, ils se nourrissent d’insectes dans les cavernes profondes des Granopées. Il y aurait un chemin secret pour accéder à ces galeries, les croyances populaires appellent ces créatures les terrafoderes.  Celles-ci sont aveugles et se dirigent avec le son, leur peau est très blanche presque transparente, on peut presque voir leurs organes. Ils seraient les descendants des quatériens célestes mais  sont dépourvus d’ailes. On appelle ce royaume Agartias. Ils se nourrissent de petites souris aveugles, dépourvues de poils qui vivent dans les souterrains.  Ils s’accommodent très bien de la chaleur élevée.

 

La bibliothèque d’Astelios et la porte des Réincarnations

Elle est immense, la grande salle est cubique, et on trouve des livres jusqu’au plafond. Tous les auteurs y sont présents que ce soit les poètes, les chanteurs ou les écrivains. Les poutres des étagères en bois épais sont taillées avec des ailes et dorées à l’or pur. Le plafond est arrondi, la voûte est ornée de quatre magnifiques peintures représentant les dieux primordiaux.  Il y a aussi des livres sacrés comme les sources de Quateria, la série de livre composant la création du monde et ses composant, le livre noir, écriture sur les rituels interdits de nécromancie, le livre des ombres, écriture dédiée à l’invocation. Voici une liste de livres sacrés :

  • Les onze volumes des sources de Quateria
  • Le livre des ombres : rituels d’invocation
  • Les livres noirs : rituels de nécromancie (volé par Calcédius de Focron)
  • Le livre doré : Histoire du commerce de Quateria
  • Les rituels de Luciden : comprend toutes les écoles de magies enseignées à Luciden
  • Les demi dieux et autres créatures : registre qui liste les naissances réussies ou ratées des demi dieux
  • Les Savoirs : comprend tous les métiers et techniques de Quateria, livre dont la taille est imposante
  • Transmigration : codes de la réincarnation, écrit par Judetance, déesse de la justice
  • Généalogie des gouvernants : à chaque naissance et succession, le nom du roi est inscrit dans ce livre
  • Légendes de Sylboria
  • Légendes de Vardéos
  • Légendes d’Idallys
  • Légendes d’Astenia
  • Prophéties : un registre écrit par les scribes devins, sous l’absorption de diverses drogues, une partie récente aborde Erynne, mais certaines pages sont manquantes, on ignore l’auteur de ces faits.

Les scribes devins sont les seuls personnages à entrevoir le futur, aucun dieu n’a ce pouvoir. Ils sont choisis parmi les quateriens célestes suivant leur aptitude naturelle à voir l’avenir, suivant leur intuition et leur instinct. Mais cette capacité est très rare, pour cette raison, Astel leur permet de vivre plus longtemps car ils sont très peu nombreux.

La porte des Réincarnation est une porte géante qui ouvre un vortex vers les autres dimensions. Son accès est verrouillé. Judetance surveille la porte. Toutes les âmes suivent entrent dans une dimension purgatoire en attenant de passer par cette porte. Judetance les accueille une à une, pèse et diffuse son jugement, elle choisit la dimension de destination des âmes. Les souvenirs sont tous effacés, il ne subsiste rien de leur esprit, l’enveloppe quant à elle, se décompose.

 

Le contient vardéotien  et les créatures

Le gène du chaos a détruit plusieurs fois Gobolonne : un vardéotien contaminé se décompose, il perd la vue et l’ouïe et se dirige grâce aux odeurs et aux sons. Ils sont sensibles à la lumière, c’est pourquoi ils ne sortent que la nuit. Le jour, ils se cachent dans des grottes. Ils se nourrissent de carcasses mais si ils sont affamés, ils peuvent attaquer et tuer de la chair fraîche.

Origine de l’or noir

Glutor, dieu de l’or noir, vit dans les profondeurs de la planète, par moment il refait surface en se servant de Valkor pour éjecter sa matière noire. Celle-ci durcie et refroidie pour devenir l’or noir.

L’invocation et la nécromancie

Le livres des ombres permet l’invocation d’esprits de l’ombre quelque que soit le lieu, le livre noir permet de créer un tranquillisant magique accompagné de morts sacrés en ancien quaterien, pour soumettre les créatures à Vardéos.